Music Rights Clearance : 5 ans de chansons à succès en publicité

  • Auteur : vanessa@musicrightsclearance.com
  • music in advertising
  • Musique en publicité
  • publicité
  • campagnes
  • chansons publicités

« Nous sommes déjà très actifs au Canada anglais et souhaitons maintenant mieux nous faire connaître au Québec, en permettant aux agences d’ici de profiter de nos relations constantes avec les multinationales du disque, les artistes, les ayants droit et les propriétaires de catalogues », indique Vanessa Hauguel, directrice générale de Music Rights Clearance (MRC).

Depuis 5 ans, l’entreprise montréalaise libère chaque semaine des titres emblématiques et des pièces musicales accompagnant les publicités télé, radio et Web du pays. De Billie Eilish à Robert Charlebois, en passant par U2, Marie-Mai et Jay-Z.

Une course contre la montre

« Notre promesse, c’est de livrer au meilleur coût, rapidement et légalement, le titre convoité par les agences et leurs marques », souligne Vanessa Hauguel. « Ça peut paraître simple, mais chaque libération de droits est une course contre la montre, autour du monde ou au coin de la rue. La mission est de trouver puis convaincre tous les propriétaires d’un même titre. L’aventure exige une somme importante de demandes et de négociations individuelles, impliquant à la fois créativité, réactivité et rigueur extrême. »

Un guichet multiservice

Music Rights Clearance concentre ses services sur six piliers, soit la libération de droits, une estimation tarifaire rapide pour que producteurs et créatifs puissent prendre des décisions avisées, la recherche et la supervision musicale, la consultation contractuelle, le réenregistrement ou la composition de musique originale ainsi que l’accès direct aux artistes.

Une offre adaptée aux agences, producteurs et créatifs du Québec

En consolidant son offre, Music Rights Clearance lance un nouveau site Web, mieux adapté aux besoins des agences et des producteurs du Québec. « Nous sommes particulièrement fiers de générer des sources de revenus appréciables pour les artistes québécois. Le talent d’ici est immense et mérite de rayonner dans l’esprit des consommateurs », souligne François Lachance, fondateur et président de l’entreprise. Il cite en exemple Geoffroy pour Hyundai ou encore Ariane Moffatt pour Provigo, titres libérés pour l’agence Innocean Worldwide.

Risques du métier : comme au rodéo

« Ce qui nous distingue, c’est notre perfectionnisme, notre agilité et notre disponibilité », dit Vanessa Hauguel. « Nous savons que les créatifs et les producteurs cherchent le bon titre, mais aussi, une expérience optimale. La négociation de droit, c’est un peu comme au rodéo : si tu n’as pas les habilités, tu risques de tomber rapidement. Sans pouvoir te relever! »

Contactez-nous ou découvrez-en plus sur nos services.